Pâques 2017 au Luxembourg

A l’occasion de la fête de Pâques, les jeunes du district AZ ont été accueillis par la communauté de Thionville pour un service divin célébré par l’évangéliste de district Michel Krummel.

La parole se trouvait en Jean 2 : 19-22 : « Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours, je le relèverai. Les juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du temple de son corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. » L’évangéliste de district débuta le service divin en associant la jeunesse à la vie. Il dit qu’en ayant confiance en la parole et en le pouvoir de Jésus, nous pouvons être certain de l’agir du Seigneur. De cette certitude découle le besoin de servir et de faire notamment des sacrifices.

Le prêtre responsable de la jeunesse du district, Franck Dietz, a ensuite pris la parole en insistant sur le fait que nous pouvons aujourd’hui vivre librement notre foi et que cela doit nous enthousiasmer.

Appelé à servir à la suite du prêtre Dietz, le prêtre Yves Schmitt a insisté sur l’ange qui s’assit sur la pierre devant le sépulcre (Matthieu 28 : 2-3). Il expliqua que l’ange a agit ainsi pour montrer sa domination et que nous devons en faire de même vis-à-vis des fausses pensées qui peuvent nous animer.

Le prêtre Jonathan Passerino illustra une fois de plus la parole en donnant l’exemple de la nature, et plus précisément des arbres dont les feuilles meurent en automne et fleurissent au printemps. Il s’agit pour nous d’un phénomène normal, mais que se passerait-il si tout s’arrêtait ? Christ est réellement ressuscité car il ne veut pas que tout s’arrête, il veut que nous atteignons la joie en toute éternité.

Pour finir, l’Evangéliste de district donna aux jeunes et à la communauté un dernier exemple : celui de l’air. Nous ne pouvons douter de son existence car nous en vivons. En partant de ce postulat, nous ne pouvons douter de Christ non plus.

Les jeunes prirent ensuite la route pour une auberge située dans le nord du Luxembourg. Le week-end se poursuivit par des activités sportives en tout genre (VTT, canoë, paddle, randonnée…), sans oublier une soirée déguisée haute en couleurs.